UNE LUNE 

ENTRE DEUX MAISONS

A_HE6705-130
A_HE6659-111
A_HE6512-34
A_HE6634-97
A_HE6777-154
A_HE6581-67
A_HE6526-40
 

« Les tout-petits sont toujours les explorateurs qui partent avec la certitude de découvrir et le sentiment que chaque découverte est un bonheur et une victoire. » Suzanne Lebeau 

L'HISTOIRE

 

Plume est joyeux, bavard, extraverti autant que Taciturne ne parle pas et va difficilement vers les autres, restant seul à jouer de la musique.
Plume cherche un ami et tente de se rapprocher de Taciturne, qui habite la maison à côté de la sienne. Il lui offre d’abord un ballon, puis le soleil qu’il garde précieusement chez lui.

Taciturne, touché par ce geste veut lui offrir son chien Ratapoil, mais Plume a peur des chiens.

La nuit arrive et avec elle la lune entre leurs deux maisons. Mais aussi des bruits inquiétants, battements d’ailes et tonnerre.
Plume et Taciturne s’interrogent : est-ce un loup ? Un ours ? Un orage ? Leurs peurs communes les rapprochent : ils découvrent qu’à deux, les peurs sont moins terribles et la musique plus belle. 

 

Le texte d’Une Lune entre deux Maisons présente une unité de sujet, se construit avec des phrases courtes et use d’un vocabulaire simple.
Il ne met en situation que deux protagonistes auxquels les enfants peuvent facilement s'identifier : Plume et Taciturne, deux personnages vivant dans l'instant et emblématiques de deux personnalités marquées, l'enfant ouvert au monde et l'observateur en retrait.

 

L’image des deux maisons se rapprochant l’une de l’autre au fil de la pièce permet une appréhension directe de l’histoire et de sa thématique. Cette simplicité et cette clarté sont précieuses et favorisent l’attention parfois fragile des tout-petits.

Cette histoire se déroule dans un univers poétiquement imagé et inspiré des oeuvres de Paul Klee.

DES THÈMES EN LIEN ÉTROIT AVEC LA VIE DU TOUT PETIT

L’adaptation à la nouveauté, le temps qui passe et l’alternance jour/nuit, les peurs, l’échange de cadeaux, l’objet fétiche : tous les thèmes du spectacle, les principaux comme les plus secondaires, sont en lien direct avec les préoccupations du tout petit. Les enfants qui fréquentent garderies et écoles maternelles sont régulièrement confrontés à de nouveaux visages, au nécessaire apprentissage du collectif, aux relations avec l’autre. Ces situations, avant de devenir des expériences positives, sont parfois source de tension et d’angoisse.

 

Dans Une lune entre deux maisons, les peurs les plus intimes prennent la forme de la peur du vent, du loup, de la nuit... et deviennent ainsi tangibles. Elles sont évoquées avec une grande délicatesse.

 

C'est en se découvrant, en allant l'un vers l'autre que Plume et Taciturne comprennent que la peur est moins grande quand on peut la partager et quand on trouve les mots pour en parler. Les mots ronds de Suzanne Lebeau disent avec sobriété cette humanité et cette tendresse. 

 

DISTRIBUTION

THÉÂTRE MUSICAL

À PARTIR DE 24 MOIS / DURÉE 35 MINUTES

UNE LUNE ENTRE DEUX MAISONS

De Suzanne Lebeau (Éditions théâtrales jeunesse)

Mise en scène, scénographie tissu, jeu : Claudia Pellarin-Raveau
Musicien batteur, compositeur, jeu : Fredéric Guerin
Direction d'acteurs : Dominique Guibbert
Scénographie, construction : Antonin Bouvret
Création lumière, régie : Laetitia Hohl
Création univers sonore : Julien Lang
Costumes : Elsa Poulie

 

PRODUCTION ET SOUTIENS

Production :

Cie Les Yeux comme des Hublots
 

Coproductions :

le Relais Culturel de Haguenau, La Passerelle à Rixheim et Schiltigheim Culture

Avec  le soutien de la Région Grand Est dans le cadre de l’aide à la production et de l’aide à la diffusion, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Grand Est dans le cadre de l’aide à la production et la Ville de Strasbourg dans le cadre de l’aide à la production.

Aides :

Le PréO à Oberhausbergen, L'Illiade à Illkirch-Graffenstaden, l'Agence Culturelle d'Alsace, La Maison des Arts à Lingolsheim.

Nous y étions avec Une Lune entre deux maisons -
au PréO à Oberhausbergen, au Relais Culturel de Haguenau,
à la Salle Europe à Colmar, à La Passerelle à  Rixheim,
à  L'Illiade à Illkirch-Graffenstaden, au Brassin à Schiltigheim,
à l'Espace Culturel à Vendenheim, à la Maison des Arts à Lingolsheim,
Taps Gare à Strasbourg, aux Bords 2 Scènes à Vitry-le-François,
à l'Espace Saint-Grégoire, Munster, à l'Espace K à Strasbourg.