OURLÉES

DE ROUGE

oostra_(2)
 
 

GourMOTdises à deux voix

 

THÉÂTRE ET CONTES COQUINS

TOUT PUBLIC À PARTIR DE 14 ANS / DURÉE 50 MINUTES

OURLÉES DE ROUGE

Ça commence comme ça : Ma bouche ose enfin dire ce que je n’osais vous dire…

La rumeur court que vous aimez les histoires, les confidences,

que ça vous fait du bien, que ça vous picote à l’intérieur,

que ça vous donne I'air de celui ou celle qui vient d'inventer le bonheur !

Cela tombe bien, car dans nos tirelires écarlates,

il y a des mots ruisselants de bijoux, des mots fripons, des mots jupons,

des mots laçons, des mots d’amour, des mots…

Déroulons le fil vermeil de nos bouches décousues,

ouvrons la parenthèse enchantée,…

Accrochez-vous à nos lèvres !

 

 

Tour à tour coquines, amoureuses, voraces, deux femmes déshabillent, embrassent, dévorent les mots…

Lèvres mutines ourlées de rouge, nous salivons au plaisir de célébrer avec vous, la Muse Bouche.

 

Dans Ourlées de rouge, il est question de raconter le plaisir et du plaisir de raconter.

C’est une histoire d’amour entre la voix, le mot et le corps, une expérience des sens dans ses moindres soupirs. Une histoire charnelle qui exalte la parole.

Avec les mots d’Ourlées, nous vagabondons au gré des jubilations orales où se disent le désir et l’amour, où se révèlent aussi, des voix d’auteurs.

La musique dialogue avec nos mots ; en miroir, elle révèle et accompagne nos émotions ; explore les possibles de la voix. Elle fait place au chant, aux murmures, à la rumeur, au souffle… 

DISTRIBUTION

Idée originale, écriture et jeu  : Claudia Pellarin Raveau, Elsa Poulie
Création musicale originale, lumière et régie : Julien Lang
Costumes : Elsa Poulie
Chargée de production : Hélène Lantz

 

Contes : Henri Gougaud (La Blessure, Le sel, L'anneau d'argent)