EVENEMENT

Sortie de Matuta en livre audio.

Un périple en musique de Nathalie Tuleff, lu par l’auteure, mis en musique (composition et interprétation) par Jean Lucas et chanté à deux voix.

https://www.troispetitspoints.audio/nos-livres-audio-2-2/



 

cd matuta.jpg
 

L'HISTOIRE

 

C’est l’aventure d’une petite fille qui trouve le chemin de sa destinée au fur et à mesure des rencontres. Petite, Matuta est une âme blessée, transie par la terrible histoire de sa tribu. Elle est en exil, elle porte en elle un lourd trésor qui l’empêche de se lever le matin. Tout lui paraît gris et froid. Un jour Maschenka, l’ancienne de la tribu vient la sortir de sa yourte… Elle va lui transmettre le goût de l’apprentissage, de la découverte, de l’aventure. Puis Maschenka disparaît. Matuta va alors entreprendre un voyage, une quête. Elle va sortir des sentiers battus et rencontrer sa propre destinée. Grâce à la musique, elle surmontera ses peurs et aura à son tour envie de transmettre son goût pour la vie.

LA MUSIQUE

Les instruments du conte : L’accordéon, cet instrument à anche double, produit un son souvent nostalgique, voir mélancolique. Cette boîte à chagrins, expulsés par l’air soufflé, entre en résonnance avec l’histoire de Matuta. Cet instrument que de nombreuses tribus nomades utilisent pour leurs chants traditionnels, accompagne les berceuses russes, les chants de marins irlandais, les musiques tziganes.
La guimbarde, l’instrument ancestral par excellence a été choisi pour donner voix à Soudba (qui signifie Destin en Russe), le compagnon de route de Matuta. Cet instrument a été utilisé par les tribus nomades et initialement par les chamans de Mongolie. Ces deux instruments sont liés aux traditions nomades.

 

Les chants interprétés par Nathalie et Jean sont des chansons traditionnelles, russes, irlandaises, qui puisent leur inspiration dans la rencontre (Tonkaya Ryabina, le sorbier et le roseau), le voyage (Drunken Sailor, chant traditionnel des marins irlandais), la mer (…)

 

DISTRIBUTION